l'association

 

 

L'association genevoise Bien Naître a été créée en 1998. Un petit groupe de personnes souhaitait mettre sur pied un concept de suivi global de la naissance par des sages-femmes et couvert par l'assurance de base. Ces parents désiraient bénéficier d'un rapport de confiance avec une sage-femme connue et favoriserla physiologie (sans intervention médicale) sans pour autant vivre une naissance à domicile ou en maison de naissance.
La mise en oeuvre du projet dépendait de la maternité des hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Les pourparlers, infructueux dans un premier temps, ont finit par aboutir après une manifestation et des articles dans la presse. En 1999, la Maternité engage 2 sages-femmes à temps partiel pour assurer la prestation Bien Naître au sein des HUG. Depuis sa création, la prestation fonctionne à la grande satisfaction des parents bénéficiaires, des sages-femmes de l'équipe et des HUG. Avec trois sages-femmes, on comptait une soixantaine de naissances Bien Naître par an à Genève, mais plus de la moitié des demandes était refusée faute de sages-femmes en nombre suffisant. En 2016, le nombre de suivi de naissance tombe à 17 en raison de la réduction de l'équipe Bien Naître, voulue par la Maternité, à une seule sage-femme. Actuellement, l'Association n'assure pas la promotion de la prestation en raison du manque d'effectifs de l'équipe des sages-femmes pour répondre à la demande.
L'Association n'intervient pas dans l'activité des sages-femmes agréées mais entend faire connaître et défendre la prestation, qui est aujourd'hui plus fragile que jamais. Ses objectifs sont de promouvoir les naissances physiologiques dans un cadre sécurisant, les HUG, et de garantir à la population genevoise l'accès à un éventail large de possibilités de suivis de grossesse, dont Bien Naître. Pour cela, elle s'engage en tant qu'interlocuteur de la Maternité pour représenter les usagers du service d'obstétrique des HUG et promouvoir le débat sur la naissance à Genève.

Vous pouvez consulter le Procès-Verbal de l'Assemblée Générale 2016 ici